Jeudi 4/12

Amphithéatre 1

9h00 : Les médias à l’ère du numérique. Modérateur : Gérald Cohen, Université de Haute-Alsace

« L’automatisation des choix éditoriaux », Vincent Bullich, Maitre de conférences, Université Paris-Nord (Paris 13).

« Régulation et démocratie ou comment Netflix démolit l’exception culturelle » Nathalie Sonnac, Professeur, Université Paris 2 Panthéon-Assas

« Publicité et recommandation sociale sur internet : vers une recomposition des industries culturelles ? » Kevin Mellet, chercheur au laboratoire SENSE d’Orange

11h : Présentation de projets transmédia. Modérateur : Carsten Wilhelm, Université de Haute-Alsace

Cédric Bonin, gérant-producteur, Le défi des bâtisseurs – Seppia Films (Strasbourg),

Jim Danton, directeur artistique, réalisateur, L’Archiviste – Mimensis (Strasbourg),

12h : Pause déjeuner

14h : Convergence et Transmédia. Modérateur : Carsten Wilhelm, Université de Haute-Alsace

« Typologies transmédiales Vers un écosystème socionarratif » Bruno Cailler, Céline Masoni Lacroix, Maitres de conférences, Université Nice Sophia Antipolis

« Les vieux amants : quarante ans d’échanges entre cinéma et jeux vidéo (1974-2014) » Alexis Blanchet, Maitre de conférences, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

15h30 : Présentation de projets transmédia. Modérateur : Vincent Lowy, Professeur, Université de Lorraine

Max Disbeaux réalisateur, scénariste, Pose ton Flow (Strasbourg),

Frédéric Burgun, producteur, Emergence – Bix Films et Jérôme Clauzade, Data Projekt (Strasbourg),

16h30 : Débat avec les intervenants autour des questions de la production et de la diffusion transmédia. Modérateurs : Vincent Lowy, Professeur, Université de Lorraine et Carsten Wilhelm, Université de Haute-Alsace

17h30 : Création et écritures innovantes : les nouveaux horizons des industries culturelles. Modérateur : Olivier Thévenin, Université de Haute-Alsace

Invité d’honneur : David Cage, créateur et réalisateur de jeux vidéo, Quantic Dream. Il a fondé en 1997, Quantic Dream, et il est à l’origine d’opus comme Heavy Rain ou Beyond : two souls, qui relèvent plus du récit interactif que du jeu vidéo classique.Le studio compte aujourd’hui plus de 170 collaborateurs et est reconnu à l’échelle internationale pour l’excellence de ses créations et ses innovations dans les domaines de la narration interactive et de l’émotion dans les jeux vidéo.